Le jardin des lavandes :: Le choix des supports textiles
Le jardin des lavandes Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le choix des supports textiles

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le jardin des lavandes Index du Forum -> Détente -> Broderie -> Supports textiles et matériel de broderie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mélanie B
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2008
Messages: 62
Localisation: Allauch (13)

MessagePosté le: Lun 20 Oct - 13:12 (2008)    Sujet du message: Le choix des supports textiles Répondre en citant



Le support doit être adapté et le tissu choisi en
fonction de l’effet désiré et de la technique de
broderie utilisée.

Pour les points de bordure et de remplissage
Ces points sont travaillés en général sur un tracé préalablement dessiné. On peut donc utiliser des tissus à trame fine et serrée. Les tissus les plus fréquemment usités sont ceux fabriqués à
base de fibres naturelles, comme le coton, le lin, la soie ou la laine.
En fonction de la destination de l’ouvrage (habillement ou décoration), les draps de coton, de métis, de lin ou de laine seront d’excellents supports de broderie.
Le satin de soie et le taffetas apportent de la préciosité à la broderie, y compris lorsqu’elle est confectionnée avec des fils de coton.

Vous trouverez ces étoffes, vendues au mètre, dans certaines merceries, au rayon décoration des grands magasins, dans des catalogues spécialisés de vente par correspondance, mais aussi
sur les marchés ou dans les brocantes pour le linge de maison.

Pour les points comptés
Les toiles employées sont des étamines, unifil ou à double trame, dites « nattées ». Ces tissages à croisements simples permettent de compter aisément les fils de la trame par-dessus lesquels sont brodés les points comptés sans report préalable du motif.

C’est l’étamine nattée de coton qui est la plus répandue et la plus simple d’utilisation, car elle présente une double trame. On la trouve dans le commerce sous le nom de « toile Aïda ». Elle est présentée en différentes grosseurs (de 3 à 7 points par centimètre) et dans divers coloris. Plusieurs largeurs sont proposées (de 0,9 à 1,8 mètre), à utiliser suivant le type d’ouvrage envisagé.

La toile Aïda la plus courante est celle de 5,5 points au centimètre, et elle se travaille avec deux ou trois brins de fil à broder Mouliné.

Les toiles de coton ou de lin unifil, plus fines et plus légères que les étamines, permettent de réaliser des motifs avec beaucoup de finesse. Ces toiles sont présentées en différentes grosseurs,
qui vont de trois à quatorze fils au centimètre.

Plus le nombre de fils au centimètre est élevé et plus le motif brodé sera fin. Sur ces étamines unifil, il est nécessaire de travailler les points comptés au-dessus de deux ou trois fils de la
trame en hauteur et en largeur.

Pour les points de jours et la broderie blanche
Les draps de lin, de coton ou de métis, ainsi que l’organdi, sont les tissus spécifiques à ces techniques.
Choisissez-les avec une trame bien serrée : vous pourrez ainsi réaliser des points d’une grande finesse et d’une grande précision.
Pour ces broderies, il est indispensable de décatir la pièce de tissu (voir article Décatir les toiles) avant de commencer le travail. Cette étape stabilise les dimensions de la toile utilisée et rince les surplus de teinture.

Pour les points de couchure
Les points de couchure sont employés pour mettre en valeur des broderies raffinées réalisées à partir de fils fragiles et rares, comme la soie ou les fils métallisés. On utilise alors plutôt des étoffes exceptionnelles, comme le cachemire de laine, le velours de soie, l’organza ou le taffetas de soie. Ici, il est déconseillé de décatir les étoffes, et même de les laver : un nettoyage à sec est recommandé.

Durant le travail de broderie, veillez à ne pas casser les fibres de ces tissus précieux, lorsque vous les tendez sur un tambour à broder par exemple.
Protégez le cercle interne du tambour à l’aide d’un ruban de coton ou d’une bande de papier de soie enroulée autour de l’armature (voir l'article Les métiers).

L'échantillon
Avant de travailler la broderie définitive, réalisez un test
sur un échantillon du tissu choisi. Il est important de savoir
si la grosseur et la nature du fil sont adaptées au point, si
l’aiguille entre dans l’étoffe sans abîmer sa trame et si le
chas n’use pas trop vite le fil à broder. Enfin, il faut veiller
à ce que le tissu ne se déforme pas au cours du travail.



http://www.magic-maison.com

_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 20 Oct - 13:12 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le jardin des lavandes Index du Forum -> Détente -> Broderie -> Supports textiles et matériel de broderie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com